Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Révolutions et justice pénale en Europe. Modèles français et traditions nationales. 1780‑1830

Annie Duprat
p. 168-169
Référence(s) :

Sous la direction de Xavier Rousseau, Marie‑Sylvie Dupont‑Bouchat, Claude Vael, Révolutions et justice pénale en Europe. Modèles français et traditions nationales. 1780‑1830, Paris, L’Harmattan, collection « Logiques Sociales », 388 pages

Texte intégral

1En novembre 1995 eut lieu à Louvain‑la‑Neuve et à Namur un colloque organisé par le centre d’histoire du droit et de la justice de l’université catholique de Louvain. Historiens du droit et historiens tout court ont côtoyé des sociologues venus de plusieurs pays européens afin de discuter des évolutions de la justice pénale dans une France confrontée à de nombreux bouleversements politiques et dans le reste de l’Europe, entre 1780 et 1830. Ce livre, publication partielle de ces travaux, apporte des éclairages nouveaux sur l’évolution des pratiques en matière de justice criminelle et révèle l’évolution de la pensée européenne. L’ouvrage est divisé en trois parties concernant successivement: l / « les modèles français », analyse théorique portant sur la période 1789-1815; 2 / les pratiques à Paris et dans les provinces de la « grande nation »; 3 / les réactions européennes face à la diffusion des modèles français. Retenons, dans la première partie, les contributions de Bernard Schnapper, « Les systèmes répressifs français de 1789 à 1815 », pp. 17‑36; Xavier Rousseaux, « Une architecture pour la justice. Organisation judiciaire et procédure pénale (1789‑1815) », pp. 37‑58. La seconde partie comporte les articles de Pierre Lascoumes, « Révolution ou réforme juridique? Les codes pénaux français de 1791 à 1810 », pp.59‑70; Fred Stevens « Y aura‑t‑il un code pour tout le royaume? La codification du droit pénal dans le territoire de la Belgique et des Pays‑Bas (1781‑1835) », pp. 71‑84; Mario da Passano, « La codification du droit pénal dans l’Italie « jacobine » et napoléonienne », pp. 85‑100; JörgEngelbrecht, « The French model and german society: the impact of the code pénal on the Rhineland », pp. 101 ‑108; Jean‑Louis Halpérin, « Continuité et rupture dans l’évolution de la procédure pénale en France de 1795 à 1810 », pp. 109‑130; Ettore Dezza, « L’organisation judiciaire de la procédure pénale en Italie de 1795 à 1859 », pp.131‑140; Jacques Logie, « Le personnel des juridictions répressives en Belgique (1795‑1814) », pp. 141-158; Antonio Grilli, « L’organisation judiciaire sur la rive gauche du Rhin et dans l’Italie française de 1800 à 1814 », pp. 159‑178; Michaël Broers, « La gendarmerie et le maintien de l’ordre public dans l’Italie napoléonienne (1800‑1814). Institutions françaises et société baroque; la culture et la police », pp. 179‑188; Gilles Landron, « Les tribunaux criminels spéciaux contre les tribunaux criminels avec jury (France, an IX – 1811), pp. 189-198; Bruno Aubusson de Cavarlay, Virginie Baré, Marie‑Sylvie Dupont‑Bouchat, Xavier Rousseaux, Anne-Marie Teirlynck, Claude Vael, « La pratique des juridictions criminelles du département de Sambre‑et‑Meuse à l’époque française (1796‑1815): une analyse quantitative », pp. 199‑224; Raymonde Monnier, « La question de la peine de mort sous la Révolution française », pp. 225‑242; Jürgen Martschukat, « The French Revolution, the symbolism of the guillotine and the occupation of Hambourg », pp. 243‑282. La dernière partie enfin, rassemble les contributions de Xavier Rousseaux, « La Révolution pénale, fondement de l’État national? Les modèles français de justice dans la formation de la Belgique, des Pays‑Bas et du Luxembourg (1780‑1850), p. 285‑308; Michaël Broers, « Les modéles français en Italie: diffusion et réactions », pp. 309‑318; Clive Emsley, « Law reform and penal reform in England in the age of the french Revolution », pp. 319‑332. Les conclusions générales ont été élaborées par Philippe Robert (p. 338). Une bibliographie avec une liste des tableaux et des figures complète cet ouvrage, important pour l’histoire du droit européen à l’époque révolutionnaire et impériale.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Annie Duprat, « Révolutions et justice pénale en Europe. Modèles français et traditions nationales. 1780‑1830 », Annales historiques de la Révolution française, 322 | 2000, 168-169.

Référence électronique

Annie Duprat, « Révolutions et justice pénale en Europe. Modèles français et traditions nationales. 1780‑1830 », Annales historiques de la Révolution française [En ligne], 322 | octobre-décembre 2000, mis en ligne le 27 avril 2006, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://ahrf.revues.org/1015

Haut de page

Auteur

Annie Duprat

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions Armand Colin
  • Revues.org