Navigation – Plan du site
Vie de la société

Conseil d’administration de la Société des études robespierristes

Samedi 31 janvier 2009
Serge Aberdam
p. 245-248

Présents : Serge Aberdam, Marc Belissa, Serge Bianchi, Michel Biard, Philippe Bourdin, Françoise Brunel, Jean-Luc Chappey, Annie Crépin, Annie Duprat, Jean-Pierre Jessenne, Anne Jollet, Hervé Leuwers, Danièle Pingué, Jean-Paul Rothiot, Pierre Serna, Cyril Triolaire.

Représentés : Isabelle Laboulais, Martine Lapied

Excusés : Pascal Dupuy, Julien Louvrier, Karine Rance.

La séance est ouverte à 14 h 15 en Sorbonne, salle D 618. Le procès-verbal du CA du 18 octobre 2008 est adopté à l’unanimité, ainsi que l’ordre du jour proposé.

Préparation de l’AG statutaire : Ph. Bourdin, président, présente le rapport moral de l’année 2008, en particulier les conséquences du passage de notre revue chez A. Colin, puis C. Triolaire, trésorier, fait de même avec le rapport financier ; après diverses modifications, ces rapports sont adoptés pour être présentés à l’AG.

Le président présente le rapport d’orientation pour 2009, qui tient compte de la limitation momentanée de nos moyens jusqu’à ce que les améliorations adoptées (nouveau mode de gestion de la revue, dons, meilleure diffusion de nos publications) nous donnent les moyens d’une politique scientifique renouvelée. Ces mesures ne seront cependant d’effet pérenne qu’à la condition que soit menée une politique volontariste de nouveaux abonnements et d’élargissement de la société.

Activité scientifique : S. Bianchi présente le colloque qui sera consacré aux héros et à l’héroïsation, en avril 2009 à Bordeaux, pour lequel la SER est associée à l’IHRF et au Congrès des sociétés savantes organisé par le CTHS.

Une discussion spécifique s’engage sur le colloque « Enseigner la Révolution française » qui aurait lieu au printemps ou à l’automne 2010 ; il s’agit de rendre cette manifestation effectivement utile aux enseignants, particulièrement du secondaire, mais aussi aux jeunes AM ou ATER qui doivent enseigner la Révolution en L1 ou L2 dans les universités. L’organisation du colloque devra en tenir compte et la participation des intéressés être possible en toute indépendance vis-à-vis des autorités académiques. Un accord de principe est acquis avec la municipalité d’Ivry pour utiliser le « Robespierre », lieu de réunion commode situé juste au métro Mairie d’Ivry. S. Aberdam assurera la liaison avec la mairie, en liaison avec le comité d’organisation. Ce dernier, présidé par J.-P. Jessenne, réunira S. Bianchi, J.-L. Chappey, A. Crépin et, s’ils en sont d’accord, M. Deleplace et H. Tison, plus une personne à désigner par le Comité de vigilance sur les usages de l’histoire. Le comité scientifique, présidé par Ph. Bourdin, réunira A. Duprat, P. Garcia, B. Gainot, H. Leuwers, D. Pingué et P. Serna.

Publications : des mesures de diffusion supplémentaire des Tables vont être prises, en particulier auprès des bibliothèques, par S. Bianchi. J.-L. Chappey a transmis à l’imprimeur la quasi-totalité du tapuscrit du volume Ordre public (un texte manque encore), qui devrait pouvoir entrer assez rapidement en fabrication. Les modifications qui avaient été demandées sur le tapuscrit de Corinne Legoy, lauréate du prix Albert Mathiez, ne sont pas encore arrivées. Il est décidé de proposer au CTHS de co-éditer, à titre de source, le tapuscrit achevé présenté par R. Monnier, de l’œuvre de T. Mandar. Un budget de 1500 euros y sera affecté.

S. Bianchi et J.-L. Chappey présentent le projet de « Nouveau monde éditions » : il s’agirait de mettre en ligne la plus grande partie possible de notre fonds éditorial, sans frais pour nous mais en nous procurant à terme (deux à trois ans) un revenu « modeste mais régulier ». La proposition paraît intéressante à plusieurs égards, mais pose le problème de réserver ceux des ouvrages dont la vente est encore active, voire ceux qui seraient susceptibles de rééditions. L’idée sera présentée à l’AG et, en cas d’accord sur les propositions à venir, diverses initiatives devront être prises pour vendre à bas prix l’essentiel du stock des ouvrages invendus puisque, une fois mis en ligne, ils devront pour l’essentiel être détruits.

Annales historiques de la Révolution française : M. Biard présente la situation éditoriale de notre revue ; avec A. Colin, la transition devra être complètement achevée pour le no 355, 1er de 2009 à partir duquel nous devrions retrouver un rythme normal de sortie. Les AHRF publieront en 2009 deux numéros spéciaux consacrés à « L’Église catholique en Révolution » (1-2009) et à « Radicalisme et modération en Révolution » (3-2009), et deux numéros de varia de sept articles chacun, déjà composés. Une dizaine d’articles sont en cours d’examen.

Budget prévisionnel : C. Triolaire présente ce budget, sur lequel pèsent encore les incertitudes liées à la transition vers A. Colin, avec le décalage de calendrier et la mise à plat du nombre réel des abonnés et cotisants que le passage à une gestion professionnelle rend incontournable. Les versements de la SODIS, comme diffuseur de nos éditions, devront être réexaminés. Un recours, limité, à notre fonds de réserve, sera nécessaire cette année 2009 mais la perspective est bien celle d’un retour à une certaine aisance dès l’année 2010.

Élection au Bureau : la question du remplacement de J.-L. Chappey au poste de responsable des publications, et donc de membre du Bureau, conduit le président à lancer un appel aux membres du CA : J.-P. Rothiot accepte la proposition qui lui avait été précédemment faite ; après une rapide discussion, il est élu au Bureau par 15 oui, 1 non et deux abstentions. En plus du nouveau responsable, la commission formée au CA précédent pour réfléchir à l’avenir de notre politique de publications sera donc composée de M. Belissa, J.-L. Chappey et A. Jollet.

Nouvelles adhésions :

– Michel Westrade, président du Tribunal du Travail de Tournai (H. Leuwers ; Ph. Bourdin)

– Pierre-Antoine Corouble, professeur des écoles, travaillant sur Boissel (Cl. Mazauric ; H. Leuwers)

– Daniel Jouteux, directeur d’école à la retraite (Ph. de Carbonnières ; P. Dupuy)

– Guillaume Colot, professeur d’histoire-géographie, en thèse avec Ph. Bourdin sur la presse catholique en Révolution (Ph. Bourdin ; M. Biard)

– Philippe Tessier, AMN à Lille, en thèse avec Hervé Leuwers sur Tronchet (H. Leuwers ; J.P. Jessenne)

– Floréal Hémery, en mastère à Toulouse (Ph. Bourdin ; J.-L. Chappey).

– Anne Quennedey, doctorante en littérature française (travaille sur Saint-Just) (M. Biard ; B. Vinot).

– Pierre-Yves Lacour, IEP de Florence, doctorat sur la constitution des collections françaises d’histoire naturelle (1791-1815) (J.-L. Chappey ; I. Laboulais)

– Youn Duk Park, Chungnam National University (Corée), qui travaille sur les révoltes paysannes (J.-C. Martin ; P. Serna)

– Rafe Blaufarb, professeur à Florida State University (Talahassee, Floride) (Serge Aberdam ; Annie Crépin).

La séance est levée à 17 h 20.

Le secrétaire, Serge Aberdam (adopté au CA du 6 juin 2009).

  • Logo Éditions Armand Colin
  • Revues.org