Navigation – Plan du site
Compte rendus

Registres matricules des sous-officiers et hommes de troupe des unités d’infanterie de ligne et d’infanterie légère de la Révolution

Répertoire de la sous-série 17 Yc. Inventaire établi par Jean-Paul Bertaud et Michel Roucaud, Vincennes, Service Historique de la Défense, 2009, 208 p., ISBN 978‑2‑1109‑6338‑3, 15 €
Bernard Gainot
p. 267
Référence(s) :

Registres matricules des sous-officiers et hommes de troupe des unités d’infanterie de ligne et d’infanterie légère de la Révolution, Répertoire de la sous-série 17 Yc. Inventaire établi par Jean-Paul Bertaud et Michel Roucaud, Vincennes, Service Historique de la Défense, 2009, 208 p., ISBN 978‑2‑1109‑6338‑3, 15 €

Texte intégral

1Cet inventaire fait suite au répertoire des registres matricules des sous-officiers et hommes de troupe de la garde et de l’infanterie de ligne, à savoir les sous-séries 20Yc et 21 Yc du dépôt de la Guerre, établi en 2005 par Michel Roucaud et préfacé par Jean-Paul Bertaud. Nous retrouvons dans le présent inventaire les mêmes qualités de précision et de clarté que dans le précédent.

2La sous-série 17Yc comprend les registres des demi-brigades issues du premier amalgame (ou amalgame de première formation) réalisé de 1793 à 1795. Cet inventaire est la partie non-publiée de la thèse de Jean-Paul Bertaud, L’armée de la Révolution française. Michel Roucaud, archiviste au SHD, rappelle, dans une excellente mise au point préliminaire quels furent les étapes, les enjeux, et les formations concernées par l’amalgame. Ces mises au point sont aussi utiles au chercheur qu’à l’étudiant qui souhaite trouver une synthèse informée sur la question.

3Pour le chercheur plus particulièrement, sont ensuite présentées les sources complémentaires, tant au SHD qu’aux Archives nationales (y compris les archives d’outre-mer d’Aix-en-Provence), avec lesquelles il lui sera possible de croiser les renseignements puisés dans la sous-série inventoriée.

4Après une bibliographie très complète, et mise à jour, nous trouvons le répertoire proprement dit, demi-brigade par demi-brigade, avec la date de formation et les unités qui la composent, puis les effectifs, et les états de situation au cours des années suivantes jusqu’à l’amalgame de seconde formation, en 1796. Lorsqu’ils sont identifiés (ce qui est la majorité des cas) il y a des renseignements sur le chef de brigade, son âge, la durée de son service, les unités où il a servi antérieurement à l’amalgame.

5Aux 211 demi-brigades de la première formation pour l’infanterie de ligne (pour lesquelles il manque certains registres matricules) s’ajoutent les demi-brigades provisoires, ou les demi-brigades portant le nom des départements où se trouvaient des bataillons de volontaires en surnombre (Yonne, Eure, Vosges, Finistère, etc…). Les demi-brigades d’infanterie légère (chasseurs) furent ultérieurement comprises dans l’amalgame, de telle sorte que c’est toute l’infanterie qui fut ainsi amalgamée. Les unités de guides sont les seules compagnies à cheval présentes dans la sous-série. Le régiment des guides de l’armée d’Allemagne, formé en l’an VII, est le seul régiment à cheval présent. On trouve encore dans l’inventaire les deux compagnies d’aérostiers, entre l’an II et l’an VII.

6Les annexes permettent un complément d’identification des unités inventoriées par un tableau de correspondance avec les régiments d’Ancien Régime, ainsi qu’un autre entre les demi-brigades de la première formation, et celles de la seconde formation. Enfin, un index alphabétique oriente le chercheur pour une identification ponctuelle.

7Nous avons là un outil indispensable au chercheur en histoire militaire, mais plus largement aux historiens de la Révolution et de l’Empire.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Bernard Gainot, « Registres matricules des sous-officiers et hommes de troupe des unités d’infanterie de ligne et d’infanterie légère de la Révolution », Annales historiques de la Révolution française, 360 | 2010, 267.

Référence électronique

Bernard Gainot, « Registres matricules des sous-officiers et hommes de troupe des unités d’infanterie de ligne et d’infanterie légère de la Révolution », Annales historiques de la Révolution française [En ligne], 360 | avril-juin 2010, mis en ligne le 01 juin 2013, consulté le 27 mai 2017. URL : http://ahrf.revues.org/11835

Haut de page

Auteur

Bernard Gainot

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions Armand Colin
  • Revues.org