Navigation – Plan du site
Articles

Liberté et propriété. Sur l’économie politique et le républicanisme de Condorcet

Liberty and Property. The political economy and republicanism of Condorcet
Yannick Bosc
p. 53-82

Résumés

Condorcet est généralement considéré comme un des représentants emblématiques des droits de l’homme. Or, lorsque l’on étudie sa conception du lien entre liberté et propriété, on constate qu’il s’efforce essentiellement d’échapper aux contraintes du droit naturel moderne et à la liberté conçue comme non-domination. Il doit plutôt être appréhendé comme un théoricien du choix rationnel et de la liberté comme non-interférence. Son républicanisme qui considère moins le citoyen que l’homme dans sa dimension économique le rapproche davantage de Jean-Baptiste Say que de Thomas Paine.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2015.
Consulter cet article

Plan

Des usages de Condorcet
Fonder en droit un ordre social des propriétaires
L’intérêt personnel comme vertu
Redéfinir le républicanisme de Condorcet

Aperçu du début du texte

À partir des notions de liberté et de propriété, l’objet de cette étude est de proposer des pistes pour cerner la conception de l’économie politique promue par Condorcet. Cette dernière doit être entendue comme un type de républicanisme qui s’oppose à l’économie politique populaire – selon les termes de Robespierre – mais également au républicanisme de Thomas Paine dont l’historiographie dominante considère pourtant qu’il serait très proche de celui de l’académicien.

Il s’agira en particulier de montrer que la pensée politique de Condorcet est empreinte d’une tension entre deux langages incompatibles, celui du droit naturel et celui de l’utilité ou de l’intérêt – ces termes renvoyant à l’utilitarisme.

Les interférences des usages politiques et historiographiques qui entourent le personnage me conduiront, tout d’abord, à examiner succinctement la place du phénomène que représente Condorcet au sein du récit standard de la modernité. Je me préoccuperai ensuite du couple propriété-liberté...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Yannick Bosc, « Liberté et propriété. Sur l’économie politique et le républicanisme de Condorcet », Annales historiques de la Révolution française, 366 | 2011, 53-82.

Référence électronique

Yannick Bosc, « Liberté et propriété. Sur l’économie politique et le républicanisme de Condorcet », Annales historiques de la Révolution française [En ligne], 366 | octobre-décembre 2011, mis en ligne le 01 décembre 2014, consulté le 18 septembre 2014. URL : http://ahrf.revues.org/12215

Haut de page

Auteur

Yannick Bosc

GRHIS EA 3831 - Université de Rouen (IUFM)
2, rue du Tronquet BP 18
76 131 Mont-Saint-Aignan Cedex
yannick.bosc@univ-rouen.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions Armand Colin
  • Revues.org