Navigation – Plan du site
Articles

Essais de défi­­ni­­tion. Déla­­tion, dénon­­cia­­tion, déla­­teur, dénon­­cia­­teur dans les dic­­tion­­naires fran­­çais jusqu’à la révo­­lu­­tion

An Attempt at Definition. Déla­­tion, dénon­­cia­­tion, déla­­teur, dénon­­cia­­teur in French dictionaries until the Revolution
Stefan Lemny
p. 3-31

Résumés

Les ambi­­guï­­tés qui per­­sistent de nos jours dans la défi­­ni­­tion de la dénon­­cia­­tion et de la déla­­tion ont une longue his­­toire. Elles remontent aux dic­­tion­­naires dits « des mots » qui ont mar­­qué les débuts de la lexi­­co­­gra­­phie fran­­çaise. Les dic­­tion­­naires « des choses » ont ensuite appro­­fondi cette ana­­lyse. Mais la contri­­bu­­tion la plus impor­­tante, réper­­cu­­tée dans la grande Ency­­clo­­pé­­die, a été appor­­tée par les dic­­tion­­naires juri­­diques.
Un regard his­­to­­rique per­­met de mieux appré­­cier ces évo­­lu­­tions dans les dic­­tion­­naires de la période révo­­lu­­tion­­naire. Le contenu idéo­­lo­­gique devient alors extrê­­me­­ment visible et, dou­­blé d’une approche juri­­dique nou­­velle, contri­­bue à une redé­­fi­­ni­­tion de ces concepts. Au nom des valeurs morales et civiques de la répu­­blique, la plu­­part des auteurs s’accor­­de­­ront à ban­­nir la déla­­tion tout en encou­­ra­­geant la dénon­­cia­­tion.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

Un long héri­­tage lexi­­co­­gra­­phique
Les défi­­ni­­tions juri­­diques : Brillon, de Ferri­ère…
Le temps de la grande Ency­­clo­­pé­­die
Un bilan pré-­révolutionnaire mitigé
Rup­­tures et conti­­nui­­tés sous la Révo­­lu­­tion
« Un bon­­net rouge au vieux dic­­tion­­naire » ?

Aperçu du début du texte

Les auteurs d’études sur la déla­­tion ou sur la dénon­­cia­­tion sont sou­­vent confron­­tés à la confu­­sion qui existe entre ces termes. Se démar­­quant des spé­­cia­­listes qui parlent d’une syno­­ny­­mie entre les deux mots, Jean-­François Gayraud consi­­dère que la dénon­­cia­­tion et la déla­­tion « n’en demeurent pas moins dif­­fé­­rentes », bien qu’elles soient des « facettes oppo­­sées d’un phé­­no­­mène unique ».

Ce n’est pas seule­­ment dans l’usage actuel des termes que ce besoin de cla­­ri­­fi­­ca­­tion concep­­tuelle est néces­­saire. Si l’on tient compte du fait que le lan­­gage est lui-­même sujet d’his­­toire, et que cette his­­toire peut révé­­ler des inter­­pré­­ta­­tions par­­fois dif­­fé­­rentes de la séman­­tique actuelle, l’étude du phé­­no­­mène oblige à bien pré­­ci­­ser la conno­­ta­­tion que ces mots ont revê­­tue dans le passé. C’est l’idée qui nous a conduit à cher­­cher la signi­­fi­­ca­­tion des termes « déla­­tion », « dénon­­cia­­tion », « déla­­teur...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Stefan Lemny, « Essais de défi­­ni­­tion. Déla­­tion, dénon­­cia­­tion, déla­­teur, dénon­­cia­­teur dans les dic­­tion­­naires fran­­çais jusqu’à la révo­­lu­­tion », Annales historiques de la Révolution française, 368 | 2012, 3-31.

Référence électronique

Stefan Lemny, « Essais de défi­­ni­­tion. Déla­­tion, dénon­­cia­­tion, déla­­teur, dénon­­cia­­teur dans les dic­­tion­­naires fran­­çais jusqu’à la révo­­lu­­tion », Annales historiques de la Révolution française [En ligne], 368 | avril-juin 2012, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 31 octobre 2014. URL : http://ahrf.revues.org/12287

Haut de page

Auteur

Stefan Lemny

Biblio­­thèque natio­­nale de France
Dépar­­te­­ment PHS-­Histoire
Quai François Mauriac
75013 – Paris
stefan.lemny@bnf.fr

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions Armand Colin
  • Revues.org