Navigation – Plan du site
Articles

Louis-­Pierre Dufay, député abo­­li­­tion­­niste et homme d’affaires avisé. Esquisse bio­­gra­­phique

Louis-­Pierre Dufay, an Abolitionist deputy and Shrewd Busi­­ness­­man. An Outline of a Biography
Jean-­Charles Benzaken
p. 61-85

Résumés

Pierre Louis Dufay, né en 1752, est un jeune bour­­geois pari­­sien, ébloui par son pre­­mier mariage avec une créole habi­­tante sucrière du Nord de Saint-­Domingue, bien­­tôt repoussé par cette famille pour mau­­vaise conduite. En 1789, il choi­­sit les idées révo­­lu­­tion­­naires et abo­­li­­tion­­nistes, aux côtés de Sonthonax et Polverel, idées qu’il va défendre en qua­­lité de député le 16 plu­­viôse an II (4 février 1794) devant la Conven­­tion, empor­­tant l’adhé­­sion de l’assem­­blée qui pro­­clame l’abo­­li­­tion de l’escla­­vage.
Bien que res­­tant abo­­li­­tion­­niste, son rêve de deve­­nir habi­­tant sucrier et les chan­­ge­­ments poli­­tiques sur­­ve­­nus tant à Paris qu’à Saint-­Domingue avec l’affir­­ma­­tion au pou­­voir de Tous­­saint Louverture, vont le faire déri­­ver – il est devenu le pro­­prié­­taire de l’habi­­ta­­tion Trémondrie au Petit-­­Saint-Louis du Nord de l’île – et il mourra dans la tour­­mente de l’indé­­pen­­dance haï­­tienne, après le départ de son ami Rochambeau qui comman­­dait les der­­nières troupes fran­­çaises en 1804 et la pro­­cla­­ma­­tion de l’indé­­pen­­dance d’Haïti par le géné­­ral noir Dessalines.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Plan

Jeu­­nesse et mariage
Car­­rière poli­­tique
Un homme d’affaires

Aperçu du début du texte

Pour l’his­­to­­rio­­gra­­phie de la Révo­­lu­­tion fran­­çaise, le nom de Dufaÿ est lié à la séance mémo­­rable de la Conven­­tion natio­­nale, au cours de laquelle fut aboli l’escla­­vage. Le 15 plu­­viôse an II (3 février 1794), la Conven­­tion véri­­fia l’élec­­tion et admit la délé­­ga­­tion tri­­co­­lore de la pro­­vince du Nord de Saint-­Domingue dans son sein : le Blanc Dufaÿ, le Noir Belley, l’homme de cou­­leur Mills. Le len­­de­­main, 16 plu­­viôse (4 février) Dufaÿ pro­­non­­çait le dis­­cours qui sus­­cita l’enthou­­siasme et emporta l’adhé­­sion una­­nime de la Conven­­tion qui vota l’abo­­li­­tion de l’escla­­vage. Mais qui était Dufaÿ ? Un cher­cheur aussi sérieux et scru­­pu­­leux qu’Auguste Kuscinski a pu écrire : « Les docu­­ments que nous avons consul­­tés sur ce per­­son­­nage, tant au minis­­tère des colo­­nies qu’aux Archives natio­­nales, ainsi que des notices qu’il a publiées pour sa défense, sont tel­­le­­ment contra­­dic­­toires qu’il est bien dif­­fi­­cil...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jean-­Charles Benzaken, « Louis-­Pierre Dufay, député abo­­li­­tion­­niste et homme d’affaires avisé. Esquisse bio­­gra­­phique », Annales historiques de la Révolution française, 368 | 2012, 61-85.

Référence électronique

Jean-­Charles Benzaken, « Louis-­Pierre Dufay, député abo­­li­­tion­­niste et homme d’affaires avisé. Esquisse bio­­gra­­phique », Annales historiques de la Révolution française [En ligne], 368 | avril-juin 2012, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 31 octobre 2014. URL : http://ahrf.revues.org/12301

Haut de page

Auteur

Jean-­Charles Benzaken

doc­­teur en His­­toire de l’Uni­­ver­­sité de Paris I Panthéon-­Sorbonne
1 rue Pas­­teur
83170 Brignoles
fabienneb83@orange.fr

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions Armand Colin
  • Revues.org