Navigation – Plan du site
Comptes rendus

Mémoires du monde. Cinq siècles d'histoires inédites et secrètes au quai d'Orsay, Paris, Sophie de Sivry / L'Iconoclaste, 2001, 336 p.

Michel Biard
p. 152

Texte intégral

1Les conservateurs des Archives du quai d'Orsay, assistés par une cinquantaine d'historiens, livrent au public toute une série de documents, rares ou inédits, qui se trouvent dans les papiers du ministère des Affaires étrangères. Chacun de ces documents (450 au total) fait l'objet d'une belle présentation qui offre au lecteur une reproduction de l'original, sa transcription, des documents en rapport, enfin un commentaire rédigé par un spécialiste de la période concernée. Ces pièces concernent les temps modernes et l'époque contemporaine, d'un cartulaire de Christophe Colomb à la construction du mur de Berlin.

2Plusieurs documents évoquent les dernières décennies de l'Ancien Régime (des lettres de Beaumarchais, du chevalier d'Éon, de Mirabeau, de La Fayette) et par ailleurs un chapitre particulier est réservé à la période 1789-1815. On notera ici qu'un certain effet de mode aboutit à consacrer l'essentiel de ces pages aux années où Napoléon Bonaparte s'impose : le Directoire n'est représenté que par une lettre de Bonaparte lors de la bataille de Lodi et par des documents sur la campagne d'Épte ; l'Empire se taille quant à lui la part du lion, avec notamment de très beaux plans de la bataille d'Austerlitz. Les années 1789-1795 s'en retrouvent de ce fait réduites à une portion par trop congrue puisqu'elles n'apparaissent qu'avec une seule pièce (lettre de Louis XVI aux monarques européens du 19 septembre 1791). Sachant à quel point la Révolution française bouleverse les conceptions et les équilibres traditionnels de la diplomatie, à quel point la guerre impose sa marque dès le printemps 1792, il est regrettable que ces années soient ainsi réduites à deux pages ! D'aucuns objecteront, non sans raisons, que la France de 1789-1795 est peu importante à l'échelle d'un monde saisi ici au cours de cinq siècles, mais auquel cas l'argument pouvait être tout aussi valable pour les années 1800-1815 (qui font l'objet d'une vingtaine de pages, soit environ le double de la Première Guerre mondiale qui, elle, dépasse pourtant de loin les cadres géographiques français et européens).

3Cette remarque nous attriste d'autant que l'ensemble de l'ouvrage comprend en général des textes de qualité, qu'il est superbement illustré et qu'il sera assurément de ces ouvrages que l'on aime à consulter pour le plaisir des yeux aussi bien que pour l'attrait intellectuel. En dépit de la réserve susmentionnée, on ne manquera donc point de le parcourir dès que possible.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michel Biard, « Mémoires du monde. Cinq siècles d'histoires inédites et secrètes au quai d'Orsay, Paris, Sophie de Sivry / L'Iconoclaste, 2001, 336 p. », Annales historiques de la Révolution française, 327 | 2002, 152.

Référence électronique

Michel Biard, « Mémoires du monde. Cinq siècles d'histoires inédites et secrètes au quai d'Orsay, Paris, Sophie de Sivry / L'Iconoclaste, 2001, 336 p. », Annales historiques de la Révolution française [En ligne], 327 | janvier-mars 2002, mis en ligne le 19 mars 2008, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://ahrf.revues.org/1233

Haut de page

Auteur

Michel Biard

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions Armand Colin
  • Revues.org