Navigation – Plan du site
Vie de la société

Procès-verbal du conseil d’administration de la Société des études robespierristes

Séance du samedi 24 septembre 2011
p. 201-206

Présents : Serge Aberdam, Marc Belissa, Serge Bianchi, Michel Biard, Philippe Bourdin, Jean-Numa Ducange, Annie Duprat, Pascal Dupuy, Dominique Godineau, Hervé Leuwers, Danièle Pingué, Jean-Paul Rothiot, Cyril Triolaire.

Représentés : Jean-Pierre Jessenne, Martine Lapied.

Excusés : Annie Crépin, Malcolm Crook, Bernard Gainot, Anne Jollet, Julien Louvrier, Frédéric Régent, Pierre Serna.

La séance s’ouvre à 14h à l’amphithéâtre de Gestion, en Sorbonne Le procès-verbal de la réunion du 21 mai 2011 est examiné et approuvé à l’unanimité. L’ordre du jour est modifié pour correspondre à l’ordre des urgences.

Projet d’un colloque pour les 220 ans de la République et de la réunion de la Convention, les jeudi 20 et vendredi 21 septembre prochains. Ce projet sera dans toute la mesure du possible associé à une commémoration, par exemple au Panthéon (vendredi fin d’après-midi ou samedi matin). Il sera organisé en partenariat avec l’IHRF et les animateurs du projet ANR ACTAPOL (Dictionnaire des conventionnels). Sont mis en place un comité d’organisation (Serge Aberdam, Marc Belissa, Serge Bianchi, Michel Biard, Philippe Bourdin, Hervé Leuwers, Pierre Serna) et un comité scientifique (Sylvie Aprile, Jean Bart, Vincent Bourdeau, Malcolm Crook, Jacques Guilhaumou, Andrew Jainchill, Raymonde Monnier, Lluis Roura, Anne Simonin, Timothy Tackett, Michel Vovelle). Une discussion a lieu sur les échelles chronologiques et spatiales à observer. Au point de vue chronologique, ce sera soit le strict « moment républicain » de l’automne 1792 soit la phase de reconstruction qui va de la crise d’août 1792 à celle d’août 1793. Au point de vue spatial, si on se borne trop aux événements français, on risque de faire l’impasse sur les expériences européennes ou américaines.

Composition du Comité de lecture des AHRF où font leur entrée Laurent Brassart, Paul Chopelin, Marc Deleplace, Dominique Godineau.

Renouvellement du Comité scientifique de la Société

Cette question n’a pu être traitée en juin 2011. Le président de la Société a pris contact avec les membres du Comité scientifique sortant pour leur demander s’ils souhaitaient ou non maintenir leur participation. Après diverses discussion et démarches, et en fonction des retraits, viennent compléter le Comité : Haim Burstin, professeur à l’Université de Milan, Rafe Blaufarb, professeur à l’Université d’État de Floride, Dmitri Bovykine, professeur à l'Université Lomonossov de Moscou, Sylvie Aprile, professeure à l’Université Lille 3, Jean-Claude Caron, professeur à l’Université Blaise-Pascal-Clermont-Ferrand, Natacha Coquery, professeure à l’Université de Lyon 2, Antonino de Francesco, professeur à l’Université de Milan, Jacques Guilhaumou, directeur de recherches au CNRS-ENS Lyon, Thomas Kaiser, professeur à l’Université d’Arkansas à Little Rock, Philippe Minard, professeur à l’Université Paris VIII, Yoshiaki Ômi, professeur à l’Université Senshu de Tokyo, Anna Maria Rao, professeure à l'Université Federico II de Naples.

Rachat des manuscrits de Robespierre et Lebas

Serge Aberdam et Cyril Triolaire présentent le bilan provisoire de l'opération, avec des versements qui se situent entre 115 000 et 118 000 euros, mais des frais induits qui ne sont pas tout encore connus et des difficultés matérielles : problème des adresses d’envoi des certificats fiscaux, situation comptable, attitude de la direction du Patrimoine et du ministère de la Culture largement attentiste à la veille de notre initiative du 5 novembre.

Autres projets scientifiques

  • Anne Jollet a proposé par mail d'organiser, vraisemblablement le vendredi 30 mars 2012, à Poitiers, une journée de travail coordonnée avec Dominique Godineau et les participants à l'enquête « Comités de surveillance » de l'Ouest. Cette journée serait soutenue par leurs deux laboratoires (Poitiers et Rennes) et la Société. L’initiative serait coordonnée avec Gilles Malandain, dans le cadre du laboratoire GERHICO-CERILIM. Elle pourrait concerner plus largement la surveillance dans l'Ouest, espace frontière et espace en guerre, et être ouverte à toutes celles et ceux que la problématique concerne, donc au-delà du groupe des « enquêteurs ».

  • Rappel de notre implication dans le projet impulsé par Martial Poirson sur Les cultures populaires et la Révolution qui est organisé à Vizille en mars 2012. La Société ne participera cependant pas à la publication.

  • Philippe Bourdin propose que la Société participe à une des journées d'étude de l'ANR THERPSICHORE, Le théâtre en province sous la Révolution et l'Empire, celle de 2013, qui aura lieu au Centre de Musique baroque de Versailles, sur le thème La construction des carrières théâtrales. La Société ne participera pas à la publication.

  • Michel Biard présente un projet Collectionneurs et passeurs de révolutions déclinable en deux sessions :

  1. Une journée d’étude Passeurs de révolutions, sur l'enseignement de l'histoire de la Révolution française dans les écoles des partis politiques « révolutionnaires » des XIXe-XXe siècles, organisé par Jean-Numa Ducange et lui-même en 2013 à Rouen (laboratoire GHRis). Les Actes pourraient être publiés dans un volume de la collection Études révolutionnaires, avec un soutien financier du GHRis-Université de Rouen.

  2. Un colloque Collections et collectionneurs, qui se ferait plutôt au musée de Vizille, en partenariat avec l’IHRF, en 2015. Michel Biard est chargé de prendre contact avec Alain Chevalier, conservateur du Musée-Château de Vizille.

Animations

  • Préparation de la rencontre du 5 novembre à Ivry avec les donateurs et amis ; la « fourchette » des présences se place entre 200 et 400 ; présentation du programme et des modalités ; liste des membres disponibles pour aider pendant la réunion ; choix faits en matière de financement et demandes de subvention ; personnalités amies présentes, représentation des Archives nationales ; film sur Robespierre d’Hervé Pernot présenté par lui-même ; table de publication de la Société ; exposition d’extraits grand format des pièces rachetées et projection de l’intégralité ; présentation de deux expositions réalisées pour le bicentenaire et récemment récupérées par la société ; tables pour les associations ; librairie locale Envie de lire ; collation dînatoire. Hervé Pernot a aimablement accepté de filmer l’initiative, ce qui permettra ultérieurement d’alimenter le site. Michel Biard se charge de faire un papier pour l’Agence France-Presse, annonçant cette initiative.

  • Éléments de bilan sur la présence de la Société dans un débat au Village du livre de la fête de l'Humanité. Par ailleurs, la Société est à nouveau invitée aux Rencontres d'histoire critique de Gennevilliers les 25 et 26 novembre ; la difficulté n’est pas d’accepter ces invitations mais que des sociétaires et singulièrement des membres du conseil participent effectivement à la tenue d’un stand.

  • Malcolm Crook propose par mail de faire dans le monde anglo-saxon une petite présentation, ou une affiche, sur les programmes annuels des deux sociétés qui s'occupent de l'histoire française.

Publications

  • Annales historiques de la Révolution française. État de la situation par Hervé Leuwers. Le numéro 3-2011 a été légèrement retardé par suite d’une erreur de l’éditeur ; le 4-2011 sera le premier correspondant au nouveau mode de fabrication et à la nouvelle équipe éditoriale ; le calendrier des parutions 2012 est à peu près complet, avec les deux habituels numéros à thème, l’un sous la responsabilité de Philippe Bourdin, l’autre d’Alexandre Tchoudinov ; projet d’un numéro thématique sur Robespierre pour 2013 coordonné par Michel Biard.

  • Projet d'un volume 12 des œuvres de Robespierre dont le pilotage a été accepté par Annie Geffroy, qui soumettra un programme de travail. L’idée est de compléter la collection des 11 volumes parus en publiant évidemment les manuscrits récemment rachetés, dans une version érudite du meilleur niveau, assortis d’une étude sur l’origine de ces papiers, des autres documents manquants et précisions nécessaires, ainsi que, pour l’ensemble des 12 volumes, d’un index des noms propres, d’une table chronologique et d’une table des matières. Le délai pour la remise des textes serait à prévoir pour la fin de l’année 2012 ; Il faut également prévoir une demande de subvention par les Archives nationales et la direction du Patrimoine.

  • Dans le même état d’esprit, mais à court terme, Michel Biard fait la proposition de réaliser un volume destiné au grand public, centré sur Robespierre avec dix à quinze entrées de 30 000 signes rédigées par des spécialistes, un peu sur le modèle du volume paru chez Tallandier, et répondant au besoin apparu à l’occasion de la souscription. L’ouvrage sera coordonné par Michel Biard et Philippe Bourdin. Michel Biard est chargé de solliciter Tallandier et Armand Colin, ainsi que de contacter les auteurs pressentis. Une première liste d’entrées est suggérée par le CA.

  • Prix Albert Mathiez. Le lauréat de la session précédente, Laurent Brassart, a pris du retard pour rendre son texte. Le délai demandé courra jusqu’en décembre 2011 et la publication aura lieu en 2012. Pour la prochaine session, la période à considérer pour les thèses susceptibles de concourir sera de décembre 2009 à décembre 2012. Les dossiers seront alors à rendre au 1er mars 2013.

  • Le volume 12 des Études révolutionnaires (état des chantiers, colloque d’Ivry 2010) est sorti des presses. Son envoi est en cours, soutenu par un effort de publicité efficace dans le cadre de la campagne pour les manuscrits de Robespierre. En revanche, Jean-Pierre Jessenne a dû constater et nous fait savoir par mail que l’état global des textes issus du colloque d’Ivry consacré en 2010 à Enseigner la Révolution ne correspond pas aux critères d’une publication possible. Plusieurs des textes devraient être publiés dans Historiens et géographes et sur le site de la Société. Reste le projet d'éditer une sorte de « livre du maître », principalement destiné aux enseignants du secondaire et dont le besoin était apparu lors de ce colloque d'Ivry. Le projet intéressait Armand Colin. Philippe Bourdin et Cyril Triolaire assureront la coordination de l'ouvrage. Ils sont chargés de recontacter l’éditeur et de voir en particulier comment publier parallèlement des compléments à cet ouvrage sur internet.

  • Les textes issus du colloque franco-russe de Vizille (2006) sur les relations entre historiens français et soviétiques de l’Ancien Régime et de la Révolution ont été édités en russe dès 2007 (Annuaire d’études françaises, 300 p.). Les textes russes ont été traduits (financement INRA), mais l’édition française semble avoir été victime de la crise de ce secteur d’études. La qualité des textes, centrés sur la « double » existence d’auteurs comme Boris Porchnev et leur double perception dans les deux univers, est indiscutable et ils ne font aucunement double emploi avec les textes du volume 5 des Études révolutionnaires (2003). L’idée serait de les proposer aux PUR avec un appui financier de la Société, de l’INRA et de la fondation Gabriel Péri par exemple. Serge Aberdam, Michel Biard et Jean-Numa Ducange suivent le projet, chacun pour sa part.

  • Une discussion s’engage sur l’organisation de notre travail éditorial. Philippe Bourdin veut bien continuer à s'occuper des relations avec l’éditeur clermontois Diazo ; il disposera pour cela des numéros ISBN et écrira si besoin les quatrièmes de couverture manquants. À l’autre bout de la chaîne, Danièle Pingué propose d’en revenir à la centralisation des commandes, de la facturation et du suivi des impayés. Dans ce cas, Jean-Paul Rothiot n’aurait alors qu’à faire les envois et gérer le stock. Serge Bianchi, pour sa part, reste en rapport avec la SODIS (et le CTHS). La question d’une représentation plus active auprès des libraires n’en est pas pour autant réglée.

État des finances

Rapport d’étape de Cyril Triolaire, trésorier, sur le bilan 2011, les difficultés liées à la souscription et la préparation du budget 2012.

Point sur le site et la boutique en ligne

Il semblerait important, pour suivre les suggestions de Julien Louvrier, de donner le choix sur notre site entre un achat en ligne ou un achat papier des ouvrages anciens. Cela a évidemment des conséquences sur le prix de vente à décider, de telle sorte que le format papier ne soit pas prohibitif.

Trois nouvelles demandes d'adhésion

  • Thibaut Poirot, élève à l’ENS de Lyon, en Master 2 à Paris I sur Robespierre et la guerre ; parrainage de Pierre Serna et Claude Mazauric.

  • Frédéric Spillmaeker, pareillement élève à l’ENS de Lyon, en Master 2 à Rouen sur les discours sur le peuple en révolte ; parrainage de Michel Biard et Pascal Dupuy.

  • Thomas Can, en Master 2 à Rouen sur les comités de surveillance ; parrainage de Michel Biard et Jean-Numa Ducange.

Questions diverses

Bilan mitigé de l’accord passé avec les animateurs du manoir de Veygoux pour rédiger les panneaux thématiques d’une exposition préparée par eux avec apport d’œuvres anciennes mais dont, sous la forme qui nous est revenue, nous ne pouvons rien faire.

  • Logo Éditions Armand Colin
  • Revues.org