Navigation – Plan du site
Articles

Les représentations de l’Inde et des Indiens dans l’Histoire générale des voyages de l’Abbé Prévost : le rôle de la traduction en français à partir d’un original en anglais dans l’accumulation des savoirs

The Representations of India and the Indians in the Histoire générale des voyages of the Abbe Prévost : the role of French translations from the original English in the accumulation of knowledge
Florence D’Souza
p. 27-48

Résumés

Illustration concrète pendant la première moitié du XVIIIe siècle de la circulation des connaissances par le livre imprimé, l’Histoire générale des Voyages de l’Abbé Prévost met entre les mains du lectorat français, en traduction, les récits de voyageurs européens, en particulier anglais, dans différents coins du globe terrestre. Cette présentation se penchera sur les versions françaises chez Prévost de récits de voyage aux Indes Orientales, parus d’abord en anglais à partir du début du XVIIe siècle, dans des anthologies rassemblées par Churchill, Astley et d’autres éditeurs anglais. À partir de thèmes récurrents (les topographies, les moeurs locales et les croyances religieuses), observés par des voyageurs européens aux Indes Orientales, et retenus par Prévost, une tentative sera faite pour étudier les interdépendances fidèles d’une part, et les oppositions adaptatrices pour le lecteur français d’autre part, visibles dans ces traductions en français de textes initialement publiés en anglais.

Haut de page

Accès au texte / extrait

Ce document sera publié en ligne en texte intégral en juillet 2017.

Plan

Les voyages des Portugais en Inde
Les voyages des Anglais en Inde

Aperçu du début du texte

À l’époque de l’abbé Prévost (1697-1763), les anthologies de récits de voyages n’étaient point une nouveauté en Europe, ni leur traduction d’une langue dans une autre. Ainsi l’anthologie anglaise de John Green qui servit de point de départ pour l’Histoire générale des Voyages de l’abbé Prévost, A New General Collection of Voyages and Travels, et qui parut à Londres en quatre volumes in quarto, entre 1745-1747, s’inscrit dans une tradition déjà longue d’anthologies européennes de récits de voyages. L’anthologie de Green marque en plus par rapport aux anthologies antérieures, une ambition encyclopédique dans son titre : celle d’incorporer les relations de voyage les plus valables parues jusqu’alors dans toutes les langues de la terre, vers tous les continents connus, en y incluant des présentations des mœurs et coutumes des différents peuples du globe entier, pour former un système complet d’histoire et de géographie moderne, qui représenterait l’état actuel de toutes les nations. Gre...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Florence D’Souza, « Les représentations de l’Inde et des Indiens dans l’Histoire générale des voyages de l’Abbé Prévost : le rôle de la traduction en français à partir d’un original en anglais dans l’accumulation des savoirs », Annales historiques de la Révolution française, 375 | 2014, 27-48.

Référence électronique

Florence D’Souza, « Les représentations de l’Inde et des Indiens dans l’Histoire générale des voyages de l’Abbé Prévost : le rôle de la traduction en français à partir d’un original en anglais dans l’accumulation des savoirs », Annales historiques de la Révolution française [En ligne], 375 | janvier-mars 2014, mis en ligne le 01 juillet 2017, consulté le 27 juin 2017. URL : http://ahrf.revues.org/13052 ; DOI : 10.4000/ahrf.13052

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions Armand Colin
  • Revues.org