Skip to navigation – Site map
Articles

L’opinion coloniale et la question de la relance de Saint-Domingue 1795-1802

Colonial opinion and the question of the development of Santo-Domingo, 1795-1802
Baptiste Biancardini
p. 63-80

Abstracts

With the advent of the Directory a new period colonial debates began. Faced with profound changes such as the abolition of slavery, the colonists and their allies sought to adapt their colonial model to a Revolutionary context. The nature of the colonial system was much discussed, and while many shared the same vision about its development, widely divergent strategies and ideas would be put forward. How can a flourishing economy be reestablished in Santo Domingo -- by forced labor or free labor ; with or without a treaty ; by accepting or rejecting the notions of Adam Smith and the physiocrats ? These different projects reveal how the colonial economy was imagined, and how this issue was adapted to the prevailing condition of the island, as well as to more general debates about the French economy, especially to the transformations linked to the French Revolution.

Top of page

Text / excerpt

Full text document will be published online on December 2018.

Outline

Point de Colonies, Point de Commerce, plus de Marine
Penser l’espace colonial, penser le commerce
Peut-on se passer de l’esclavage ?
Bilan et préjugé de couleur

Text / first lines

Point de Colonies, Point de Commerce, plus de Marine

La situation des colonies connaît un profond bouleversement au cours des années 1793-1795. D’abord prononcée à Saint-Domingue, l’abolition de l’esclavage est étendue au reste des colonies par le décret du 16 pluviôse an II puis confirmée par la Constitution de l’an III et l’article 15 de la nouvelle Déclaration des droits et des devoirs de l’homme et du citoyen. Plus encore, la Constitution affirme que « [l]es colonies françaises sont parties intégrantes de la République, et sont soumises à la même loi constitutionnelle ». Ce faisant, elle approfondit le processus révolutionnaire par une organisation départementale nettement assimilationniste faisant de l’espace colonial une partie intégrante de l’espace républicain.

Cette nouvelle configuration remet à plat l’édifice colonial et ses deux piliers théoriques : l’esclavage et l’Exclusif. Face à cette situation, se réorganise un « parti colon » d’anciens propriétaires, d’administrateur...

Top of page

References

Bibliographical reference

Baptiste Biancardini, « L’opinion coloniale et la question de la relance de Saint-Domingue 1795-1802 », Annales historiques de la Révolution française, 382 | 2015, 63-80.

Electronic reference

Baptiste Biancardini, « L’opinion coloniale et la question de la relance de Saint-Domingue 1795-1802 », Annales historiques de la Révolution française [Online], 382 | octobre-décembre 2015, Online since 01 December 2018, connection on 24 May 2017. URL : http://ahrf.revues.org/13548 ; DOI : 10.4000/ahrf.13548

Top of page

About the author

Baptiste Biancardini

Paris I Panthéon-Sorbonne, IHRF
68 rue Douy Delcupe
93100 Montreuil
bbiancardini@gmail.com

Top of page

Copyright

Tous droits réservés

Top of page
  • Logo Éditions Armand Colin
  • Revues.org