Navigation – Plan du site
Vie de la Société des études robespierristes

Société des études robespierristes Conseil d’administration du samedi 17 juin 2000. Sorbonne, Salle 103

Marcel Dorigny
p. 188-192

Texte intégral

1Membres présents :

2Serge Aberdam, Serge Bianchi, Michel Biard, Philippe Bourdin, FrançoiseBrunel, Claude Coquard, Annie Crépin, Marcel Dorigny, Émile Ducoudray, Annie Duprat, Pascal Dupuy, Melvin Edelstein, Bernard Gainot, Florence Gauthier, Anne Jollet, Christine Le Bozec, Raymonde Monnier, Michel Pertué, Danièle Pingué, Claudine Wolikow.

3Membres excusés :

4Irène Castells, Georges Fournier, Jacques Guilhaumou, Jean-Pierre Jessenne, Mathias Middell, Anna-Maria Rao, Rachida Tlili-Sellaouti, Bernard Vinot.

5La séance est ouverte à 9 h 30, sous la présidence de Michel Pertué.

6Après lecture et approbation des procès-verbaux du conseil d’administration du 22 janvier et de l’assemblée générale du 18 mars 2000, le président fait état d’une lettre circulaire du trésorier, adressée à tous les membres du conseil d’administration. Une large discussion s’engage autour du contenu de cette lettre, dans laquelle le trésorier regrette certains dysfonctionnements du bureau de la Société, notamment en ce qui concerne la gestion de la comptabilité par l’application de l’article9 des statuts qui confère au président la responsabilité des engagements financiers de la Société et en ce qui concerne la conduite de la politique éditoriale. Marquant son désaccord avec le président et le secrétaire général, le trésorier propose sa démission. À l’issue d’une longue discussion au sein du conseil d’administration, il est demandé au trésorier de retirer sa démission et il est convenu que le président le rencontrera le plus prochainement possible pour régler les affaires en suspens et mettre au point un mode de fonctionnement de la trésorerie, conforme à l’esprit et à la lettre des statuts.

7À l’issue de cette discussion à laquelle la totalité des membres du Conseil ont pris part, l’ordre du jour est examiné point par point.

81)En l’absence de Bernard Vinot, empêché, Marcel Dorigny donne lecture d’une lettre adressée la veille et faisant le point sur les contacts établis avec les autres sociétés savantes intéressées directement ou indirectement par les recherches sur la Révolution française. Il apparaît que seul le centre de la France n’a pas été prospecté. À la rentrée prochaine il sera possible de publier les résultats de cette enquête et de mettre en place un premier réseau de correspondants. La revue publiera la liste des sociétés savantes qui ont accepté de participer à ce réseau.

92)Pascal Dupuy, trésorier adjoint, présente le site internet de notre société. Après une période d’essai sur un site de l’Université de Rouen notre site a été installé sur le site commun de plusieurs revues historiques savantes, ce qui ouvre de plus larges possibilités et facilite l’accès du site aux chercheurs, notamment étrangers. Les coordonnées de ce nouveau site sont les suivantes : www.revues.org

10Le contenu de ce site sera progressivement enrichi et des liens vont être établis avec les sites concernant des sujets ou des périodes proches de la Révolution française.

113)Florence Gauthier rend compte de l’avancement du projet de publication du volume de supplément aux Œuvres de Robespierre : sans que l’enquête ait pu à ce jour être menée à son terme, il apparaît que ce supplément formera un volume d’environ 400 pages ; des choix éditoriaux restent à faire, notamment en ce qui concerne les interventions de Robespierre au sein du Comité de salut public et qui figurent déjà dans les volumes publiés par A.Aulard et les suppléments publiés par M.Bouloiseau. De même la recherche de la correspondance de Robespierre, omise par G.Michon dans les deux volumes qui forment le tomeIII des Œuvres, n’est pas achevée. Dans l’état actuel du dossier une publication de ce volume de supplément ne pourra intervenir avant 2001.

124) L’idée d’un colloque international consacré au bilan du Consulat et de l’Empire ayant été suggérée lors de la dernière assemblée générale par Jean-Paul Bertaud, le président fait état devant le C.A. des propositions du bureau : Il est demandé à Jean-Paul Bertaud de bien vouloir prendre la présidence d’un comité d’organisation de ce colloque et de faire des propositions à la rentrée prochaine pour établir un calendrier et un projet de programme. M.Pertué prendra contact avec Jean-Paul Bertaud à ce sujet.

135) Une discussion s’engage à propos des journées d’études organisées par la société, après un rappel de celles organisées les 10 et 11 décembre derniers autour du thème « Sciences et techniques autour de la Révolution française », et dont les actes sont publiés dans le numéro 2-2000 des AHRF, ainsi que sous forme d’un ouvrage à part. De cette discussion il ressort que les propositions sont nombreuses et qu’à raison de deux journées par an il est impératif de mettre sur pied un calendrier. Outre la journée du 7 octobre prochain, sur « La France et les Amériques au temps de Jefferson et de Miranda » (responsables M.J. Rossignol et M. Dorigny) et celle sur les élections (Michel Pertué) prévue pour début 2001, les thèmes retenus pour les prochaines journées d’études sont les suivants « La Révolution et les arts du spectacle » (Ph. Bourdin), « La France et les Pays-Bas » (Annie Jourdan), « Le discours socio-politique de la Révolution » (R. Monnier et J.Guilhaumou), « Les relations Paris/province » (Annie Duprat et Anne Jollet). Cette liste, non exhaustive, fera l’objet d’une mise au point lors du prochain conseil d’administration, qui établira un calendrier, au moins pour les années 2001 et 2002. Florence Gauthier, propose la publication des actes du colloque qu’elle avait organisé en 1998 à l’Université de Paris VII, sur l’abolition de l’esclavage. Le principe de cette édition ne pose pas de problème, mais la décision est renvoyée à une prochaine réunion du C.A. au cours de laquelle sera abordée la politique éditoriale de la Société.

146) Marcel Dorigny fait le point sur les démarches entreprises auprès de diffuseurs professionnels pour assurer la diffusion de nos publications. En ce qui concerne les ouvrages, il apparaît, compte tenu de la très petite quantité de titres publiés par la S.E.R. (au plus deux ou trois par an) que la meilleure solution consiste en un accord de diffusion avec le C.T.H.S., dont les publications sont diffusées par l’A.F.P.U. et par la S.O.D.I.S. M. Pertué et Martine François, secrétaire générale du C.T.H.S., se mettront d’accord sur un contrat-type, qui sera soumis à l’approbation d’un prochain C.A..

157) Notre collègue et sociétaire Haïm Burstin a présenté auprès de la Société une demande d’aide à la publication de sa thèse sur le Faubourg Saint-Marcel pendant la Révolution, qui prendrait la forme d’une contribution de 15000 francs versée aux Éditions Fayard qui seront l’éditeur de l’ouvrage d’autres institutions scientifiques, notamment italiennes, ont déjà donné leur accord pour une contribution de même ordre. En contrepartie de cette aide le nom de la Société des études robespierristes figurerait sur la page de titre du livre et une quantité d’ouvrages, qui reste à préciser, lui serait remise. Après une discussion générale, un vote a lieu et le principe d’une telle contribution financière à une édition privée est refusée par la majorité des membres du C.A.

168) Compte tenu de l’horaire, la discussion prévue sur la politique éditoriale de la Société est reportée au prochain C.A., qui l’inscrira à son ordre du jour. M. Dorigny fait cependant le point sur les publications en cours le livre de B. Bodinier, É. Teyssier et Fr. Antoine, sur la vente des biens nationaux, est sorti cette semaine. Les souscripteurs reçoivent leurs ouvrages et le C.T.H.S., co-éditeur, a commencé la diffusion en librairie et assure le service de presse. Le volume des actes des journées d’études consacrées aux « Sciences et techniques autour de la Révolution française » sera disponible le 22 juin prochain. La réimpression des Œuvres de Robespierre, par Phénix Éditions pour le compte de la S.E.R. est en fin de souscription et le bilan, encore provisoire, est positif. Après la clôture de la souscription, le 30 juin, les prix seront augmentés de 25% et seule l’édition brochée pourra être commandée.

179) Marcel Dorigny fait le point sur un projet d’accord, en cours de négociation avec les P.U.F., pour la diffusion des AHRF. Les P.U.F. disposent d’un important “secteur revues” dans leur catalogue et ont une grande expérience dans la diffusion des revues scientifiques. Un projet de contrat a été proposé par le responsable des revues des P.U.F. il sera examiné et éventuellement modifié sur un ou deux articles, notamment en raison du contrat qui lie les AHRF à UNIPRESS pour la diffusion à l’étranger. Le bilan de ces démarches sera fait à la rentrée.

1810) Le conseil d’administration approuve la nomination de Alberto Gil Novalès, professeur à l’Université de Madrid et Joseph Fontana, professeur à l’Université autonome de Barcelonne comme membres du Comité scientifique de la Société. La prochaine assemblée générale sera informée de ces nominations, conformément à l’article 13 des statuts.

1911) La liste de 14 nouveaux candidats à l’admission comme membres de la Société des études robespierristes est soumise, par le président, à l’approbation du C.A. ; elle est approuvée à l’unanimité et sera soumise à la prochaine Assemblée générale

20Élie Allouche, Bruno Benoît, Annie Bleton-Ruget, Massimo Cataneo, Steven Clay, Alain-Jacques Czouz-Tornare, Hubert Delpron, Eugenio Di Rienzo, Abdalah Feki, Jean-Jacques N’Guyen, Jeff Horn, Christine Lamarre, Pascale Mafarette-Dayries, Gian-Paolo Romagnoni.

2112) Une assemblée générale devra être réunie dès la rentrée, pour désigner les commissaires aux comptes, conformément au règlement intérieur définitivement approuvé le 18 mars dernier. La date du samedi 7 octobre est retenue. L’ordre du jour sera le suivant :

22– Nomination des commissaires aux comptes

23– Admission des nouveaux membres.

24– Information de l’assemblée générale de la nomination de deux nouveaux membres du Comité scientifique

25– Questions diverses

2613) M. Dorigny confirme la participation de la Société et de la revue au « Salon de la revue de Paris », les 13, 14 et 15 octobre prochains, où un « forum » des revues consacrées au xviiie siècle sera co-organisé par notre société et la Société française d’étude du xviiie siècle une table ronde, animée par Christine Goémé productrice à France Culture, réunira les responsables d’une dizaine de revues autour du thème « Le xviiie siècle à travers les revues ». Notre revue sera représentée par son directeur, Philippe Bourdin. La Société sera également présente aux « Rendez-vous de l’histoire de Blois », aux mêmes dates. Le thème de cette année étant « L’utopie, moteur de l’histoire », notre Société animera, en partenariat avec Dix-huitième siècle et la Revue du Dix-neuvième siècle une table ronde, le dimanche 15 octobre, autour du thème « Utopies et Révolutions des Lumières au xixesiècle ». La liste complète des participants à cette table ronde sera publiée dans le prochain numéro des AHRF.

27L’ordre du jour étant épuisé, la séance a été levée à 13h40.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Marcel Dorigny, « Société des études robespierristes Conseil d’administration du samedi 17 juin 2000. Sorbonne, Salle 103 », Annales historiques de la Révolution française, 322 | 2000, 188-192.

Référence électronique

Marcel Dorigny, « Société des études robespierristes Conseil d’administration du samedi 17 juin 2000. Sorbonne, Salle 103 », Annales historiques de la Révolution française [En ligne], 322 | octobre-décembre 2000, mis en ligne le 22 mars 2006, consulté le 26 avril 2017. URL : http://ahrf.revues.org/1836 ; DOI : 10.4000/ahrf.1836

Haut de page

Auteur

Marcel Dorigny

Secrétaire général.

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions Armand Colin
  • Revues.org