Navigation – Plan du site
Articles

Regards de Portalis sur le droit revolutionnaire : la quête du juste milieu

Éric Gasparini
p. 121-133

Résumés

L’opinion de Portalis sur le droit révolutionnaire reflète les préoccupations d’un homme des Lumières et d’un juriste formé sous l’Ancien Régime. Il condamne la conception révolutionnaire de la loi qui à ses yeux entraîne la politisation du droit et le manque de stabilité de la législation. Portalis ne voit dans les lois civiles de la Révolution que renversement de la puissance paternelle, désorganisation de la famille légitime et affaiblissement du lien matrimonial. Cette condamnation ancre sa quête du juste milieu dans le conservatisme.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Éric Gasparini, « Regards de Portalis sur le droit revolutionnaire : la quête du juste milieu », Annales historiques de la Révolution française, 328 | 2002, 121-133.

Référence électronique

Éric Gasparini, « Regards de Portalis sur le droit revolutionnaire : la quête du juste milieu », Annales historiques de la Révolution française [En ligne], 328 | avril-juin 2002, mis en ligne le 17 mai 2006, consulté le 19 novembre 2017. URL : http://ahrf.revues.org/2241 ; DOI : 10.4000/ahrf.2241

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions Armand Colin
  • Revues.org