Navigation – Plan du site
Articles

Bonaparte vu par les mémorialistes français: une image à facettes.

Josiane Bourguet-Rouveyre
p. 601-614

Résumés

Il y a une légende du coup d’État de Brumaire durablement entretenue par les textes publiés par les compagnons de captivité de Napoléon à Sainte‑Hélène. Selon elle, Bonaparte fut le sauveur appelé et porté au pouvoir par toute une nation que la déplorable faiblesse du Directoire avait excédée. Les témoignages des acteurs, spectateurs ou victimes de Brumaire racontent peut‑être une autre histoire, moins mythique, plus humaine, et qui tend à démontrer que si le coup d’État n’était pas irrésistible, personne n’était vraiment prêt à lui résister. La fascination étrange qu’exerça Bonaparte, même sur ses adversaires, l’a emporté sur l’agacement suscité par les ambitions effrénées qu’on lui supposait déjà, gommant les maladresses du 19 brumaire et expliquant sans doute en grande partie les ralliements.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Josiane Bourguet-Rouveyre, « Bonaparte vu par les mémorialistes français: une image à facettes. », Annales historiques de la Révolution française, 318 | 1999, 601-614.

Référence électronique

Josiane Bourguet-Rouveyre, « Bonaparte vu par les mémorialistes français: une image à facettes. », Annales historiques de la Révolution française [En ligne], 318 | octobre-décembre 1999, mis en ligne le 16 avril 2004, consulté le 23 juin 2017. URL : http://ahrf.revues.org/286 ; DOI : 10.4000/ahrf.286

Haut de page

Auteur

Josiane Bourguet-Rouveyre

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions Armand Colin
  • Revues.org