Navigation – Plan du site
Nécrologie

Edgar L. Newman

Claude Mazauric
p. 164

Texte intégral

1Le 30 novembre 2001, le professeur Edgar L. Newman nous a quittés au terme d'une longue maladie qu'il affronta avec beaucoup de courage. Longtemps professeur à l'Université du Nouveau-Mexique à Las Cruces, il avait tardivement rejoint la Pennsylvanie (Millersville U.), tout en ne cessant pas de se signaler aux États-Unis et en France comme l'un des meilleurs historiens de la France du XIXe siècle, en particulier de la Révolution de 1830 dont il se faisait une très haute idée. Grand explorateur des milieux faubouriens de la première moitié du siècle, de la culture populaire, du monde des chansonniers et des poètes de rue, Newman en avait acquis une connaissance profonde et de première main. Mais cet historien majeur fut aussi un intellectuel courageux : ce fut lui en tant que président et animateur de la Western Society of French History, qui, bravant tous les interdits affichés ou occultes et toutes les médisances, organisa le grand voyage d'Albert Soboul dans le sud et l'ouest des États-Unis en 1973 dont l'effet s'avéra grandissime, comme je pus le mesurer moi-même en février 1983 lors du Symposium de Durham (Duke U.). En 1989, il fut l'un des pilotes de la commémoration du bicentenaire en Amérique du nord, multipliant initiatives et rencontres. Notre Société des études robespierristes et notre revue lui doivent beaucoup : il est juste de rappeler ici que Newman avait confié aux A.H.R.F. deux articles remarquables en 1974 et 1975, notamment cette excellente contribution « L'image de la foule dans la Révolution de 1830 ». Avec Robert Simpson, il s'était fait l'initiateur puis l'éditeur du fort savant et irremplaçable Historical Dictionnary of France from 1815 Restauration to the Second Empire qui a succédé chez Greenwood Press au Dictionnaire de Scott et Rothaus consacré à la Révolution française.

2C'est avec beaucoup d'émotion et de regrets que notre Société, notre revue (et moi personnellement), voulons présenter à son épouse, l'historienne Linda Clark qui fut aussi une brillante compagne de recherche, le témoignage de notre gratitude pour la mémoire du disparu et l'expression de notre amitié.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Claude Mazauric, « Edgar L. Newman », Annales historiques de la Révolution française, 330 | 2002, 164.

Référence électronique

Claude Mazauric, « Edgar L. Newman », Annales historiques de la Révolution française [En ligne], 330 | octobre-décembre 2002, mis en ligne le 16 avril 2008, consulté le 25 mai 2017. URL : http://ahrf.revues.org/3813 ; DOI : 10.4000/ahrf.3813

Haut de page

Auteur

Claude Mazauric

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions Armand Colin
  • Revues.org