Navigation – Plan du site
Articles

La notion de représentation sous la Révolution française

Pierre Brunet
p. 27-45

Résumés

La notion de représentation sous la Révolution est plus difficile à saisir qu’on ne le croit parfois. Elle est d’ailleurs rarement analysée en tant que telle. Généralement appréhendée à travers la pratique parlementaire, on considère qu’elle trouve son origine dans l’élection que la Révolution tend à généraliser. Or, représenter ne signifie pas être élu mais produire un unité politique organisée c’est-à-dire hiérarchisée. Pour le comprendre, il faut revenir aux discours révolutionnaires en même temps qu’à leurs réalisations juridiques constitutionnelles.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre Brunet, « La notion de représentation sous la Révolution française », Annales historiques de la Révolution française, 328 | 2002, 27-45.

Référence électronique

Pierre Brunet, « La notion de représentation sous la Révolution française », Annales historiques de la Révolution française [En ligne], 328 | avril-juin 2002, mis en ligne le 20 avril 2004, consulté le 19 novembre 2017. URL : http://ahrf.revues.org/592 ; DOI : 10.4000/ahrf.592

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions Armand Colin
  • Revues.org