Navigation – Plan du site
Articles

La problématique des droits sociaux sous la Révolution: entre archaïsme (s) et modernité

Michel Borgetto
p. 47-60

Résumés

La problématique révolutionnaire des droits sociaux frappe par son ambivalence: si elle se révèle, par plusieurs de ses traductions, extrêmement datée, vieillie et dépassée, elle se révèle aussi, par certaines de ses lignes de force, éminemment moderne, anticipatrice et fondatrice. De là la nécessité, pour faire ressortir ce balancement constant entre des conceptions désuètes et des principes toujours actuels, de montrer en quoi il y a, d’hier à aujourd’hui, à la fois continuité des solutions et solutions de continuité en matière de protection sociale.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Michel Borgetto, « La problématique des droits sociaux sous la Révolution: entre archaïsme (s) et modernité », Annales historiques de la Révolution française, 328 | 2002, 47-60.

Référence électronique

Michel Borgetto, « La problématique des droits sociaux sous la Révolution: entre archaïsme (s) et modernité », Annales historiques de la Révolution française [En ligne], 328 | avril-juin 2002, mis en ligne le 20 avril 2004, consulté le 25 septembre 2017. URL : http://ahrf.revues.org/601 ; DOI : 10.4000/ahrf.601

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions Armand Colin
  • Revues.org