Navigation – Plan du site
Comptes rendus d'ouvrages

La Terre et les Paysans aux xviie et xviiie siècles, France et Grande-Bretagne, guide d’histoire agraire

Jacques Bernet
p. 564-565
Référence(s) :

Jean-Marc MORICEAU, La Terre et les Paysans aux XVIIe et XVIIIe siècles, France et Grande-Bretagne, guide d’histoire agraire, Rennes, Association d’Histoire des Sociétés Rurales, 1999, 319 pp., 180 F.

Texte intégral

1La question d’histoire moderne proposée aux concours de recrutement enseignant en 1999-2000 a donné lieu, comme à l’ordinaire à de copieuses recensions bibliographiques, toujours impressionnantes pour les candidats. Sans prétendre atteindre un caractère exhaustif illusoire, celle réalisée par Jean-Marc Moriceau, avec la collaboration d’Annie Antoine et Gérard Béaur, comportant près de 3000 titres d’ouvrages et d’articles dus à quelque 1750 auteurs, dont 2200 portant sur la France exclusivement, est assurément la moins incomplète et surtout la plus commode d’utilisation. Parue initialement dans les deux dernières livraisons de la revue Histoire et Sociétés Rurales (nos 9 et 10 de 1998), cette bibliographie de concours a été refondue en 1999 sous la forme plus commode d’un guide d’histoire agraire, ouvrage relié doté de précieux index géographiques et d’une table alphabétique des auteurs cités.

2Pour rester dans l’optique comparative et la perspective du temps long qui sont celles du concours, le cadre du classement propose douze grands chapitres thématiques, incluant l’étude des deux pays et l’ensemble de la chronologie, Révolution française comprise. Cette dernière ne bénéficie donc pas, malgré ses spécificités, d’un traitement particulier. On y trouvera néanmoins la grande majorité des références dans les chapitres iii («Sources imprimées», A 2., «Les cahiers de doléances de 1789 »), iv, A («Monographies et synthèses régionales, France»); vi («Autour du foncier», A 7, «Abolition et survivance des droits féodaux» et C 1 «Biens communaux et droits d’usage en France»); et bien évidemment dans le chapitre xi ("Mouvements agraires. Paysannerie et contestation", D, «Mouvements paysans et changement agraire sous la Révolution française»).

3Malgré les inconvénients de ce morcellement, les historiens de la Révolution française y trouveront largement leur compte. Le guide fournit ainsi un répertoire actualisé de l’édition des cahiers de doléances de 1789, qui n’avait pas été remis à jour depuis les derniers travaux de Béatrice Hyslop, en 1952. On pourra également faire le point sur les avancées et les limites de la recherche concernant la Révolution et le monde rural, dont Georges Lefebvre avait été le rénovateur, avec sa grande thèse sur les paysans du Nord et son livre sur la Grande Peur de 1789. Ce chantier, repris notamment par Albert Soboul et ses disciples, a été illustré par d’importantes monographies régionales, qui sont pourtant loin de couvrir l’ensemble de l’espace national, de l’Alsace (R. Marx) à la Corse (A. Casanova, J. Defranceschi), de l’Artois (J.-P. Jessenne) et la Picardie (Fl.Gauthier, G.-R. Ikni) à la Normandie (G. Lemarchand, Ph. Goujard) et à l’Ouest (R.Dupuy, Cl. Petitfrère, J.-N. Luc) sans oublier la Haute-Marne (J.-J. Clere) ou le Limousin (J. Boutier), pour ne citer qu’une partie des travaux marquants de ces dernières décennies. De récentes synthèses ont repris la question des biens communaux (N. Vivier) ou de la vente des biens nationaux (B. Bodinier); quelques grands colloques ont permis de confronter les points de vue: l’abolition de la féodalité dans le monde occidental (Toulouse, 1968); mouvements populaires et conscience sociale (Paris VII, 1994); la Révolution française et le monde rural (Paris I, 1987). Pourtant les ouvrages d’ensemble récents restent exceptionnels, comme celui d’Anatoli Ado, Paysans en Révolution. Terre, pouvoir et jacquerie, 1789-1794, daté de 1971, traduit en français seulement en 1996. La dynamique éditoriale impulsée par la question de concours a également stimulé la publication d’ouvrages ou d’articles à usage pédagogique touchant notre période (contributions de S. Bianchi et M. Biard au volume de la collection U, de M. Dorigny à celui de l’A.D.H.E.; numéro spécial des A.H.R.F. Paysannerie et communautés villageoises de l’Europe du Nord-Ouest, coordonné par J.-P. Jessenne...). D’autres sont annoncés et il faut espérer que cette production ne se limitera pas à un simple feu de paille. Ce salutaire état des lieux devrait être plutôt l’occasion de relancer et d’approfondir les études agraires révolutionnaires sur de nouvelles bases, en tenant compte notamment des actuelles interrogations sur la politisation et la culture du monde rural au cours de cette transition majeure.

4Le monumental guide la Terre et les Paysans aux xviie et xviiie siècles, troisième volume de la bibliothèque d’histoire rurale, représente donc bien une contribution historiographique majeure et un outil indispensable pour les historiens ruraux modernistes et /ou révolutionnaires.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Jacques Bernet, « La Terre et les Paysans aux xviie et xviiie siècles, France et Grande-Bretagne, guide d’histoire agraire », Annales historiques de la Révolution française, 317 | 1999, 564-565.

Référence électronique

Jacques Bernet, « La Terre et les Paysans aux xviie et xviiie siècles, France et Grande-Bretagne, guide d’histoire agraire », Annales historiques de la Révolution française [En ligne], 317 | juillet-septembre 1999, mis en ligne le 10 avril 2006, consulté le 27 avril 2017. URL : http://ahrf.revues.org/941

Haut de page

Auteur

Jacques Bernet

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Éditions Armand Colin
  • Revues.org